Cellier

4 règles pour arrêter d’être intimidé par le vin

Le monde du vin peut paraître intimidant, avec ses allées de bouteilles différentes à la SAQ (mais qui peuvent sembler toutes pareilles!), ses experts qui parlent avec des grands mots et qui sentent plein de choses différentes dans le vin, au-delà du jus de raisin. 

Mais ça n’a pas toujours à être ainsi. Il est possible de se lancer dans le monde du vin sans pour autant se prendre la tête. Voici donc quelques règles que j’aime suivre pour laisser loin derrière moi le côté prétentieux qui a tendance à rebuter certains lorsqu’ils souhaitent découvrir le vin. 

Se trouver des amis

Le vin, c’est tout d’abord un moment de partage. Faire découvrir nos coups de coeurs, se faire surprendre par des amis, passer un bon moment ensemble, c’est l’essence même de ce que devrait être le vin. De plus, ça permet d’ouvrir quelques bouteilles côte-à-côte et de les comparer entre elles, les différences apparaîtront plus nettement.

Les Vinsignifiants en pleine action

Se forcer à la découverte

Facile de tomber dans ses pantoufles et de revenir toujours aux mêmes 5-6 bouteilles. Dans un des marchés où la diversité des vins offerts est la plus grande au monde, c’est un peu triste de ne pas en profiter…! Pour briser ce cercle vicieux, forcez la découverte. Par exemple, lors d’une expédition à la SAQ, assurez-vous d’avoir au moins une bouteille que vous n’avez jamais goûté. En panne d’inspiration?

  • Demandez à un conseiller de vous faire sortir de votre sentier battu.
  • Au lieu de prendre la bouteille que vous connaissez sur l’étalage, choisissez sa voisine sur l’étalage. Elle proviendra probablement de la même région, mais vous fera découvrir un nouveau producteur! 
  • Retournez-vous et choisissez une bouteille dans une section du magasin où vous n’allez pas habituellement. 

Se rappeler ce qu’on aime

Les librairies regorgent de carnets de dégustation, qui invitent à se monter des fiches en décollant l’étiquette, à suivre une méthode structurée et passer 10-15 minutes pour tout remplir. Conséquence, vous aurez probablement abandonné au bout de 3-4 fiches… Préconisez une méthode simple. Vous avez un téléphone cellulaire? Prenez l’étiquette en photo. Vous avez l’application de la SAQ? Scannez le code-barre et construisez une liste de favoris. 

Allez à la rencontre de ceux qui font le vin

Les vignerons sont passionnés par leur métier et la plupart d’entre eux ne demandent qu’à partager cette passion. Profitez des opportunités qui peuvent s’offrir à vous, comme la visite d’un producteur dans un restaurant de la région ou lors d’un salon des vins. 

Michael Marler veille à ses vignes aux Pervenches

Mieux encore, passez leur rendre visite. La scène viticole québécoise est en pleine ébullition et les vins sont meilleurs que jamais. La région de Québec, la Montérégie de même que l’Outaouais regorgent de bons vignobles, il ne faut pas hésiter à aller les découvrir…!

Vous avez quelque chose à ajouter?