Pourquoi je bois du vin

Dans la « vraie » vie, je travaille chez Jive Communications, une compagnie dont le siège social est situé à Orem, Utah, en plein coeur du pays mormon. Parmi mes collègues, plusieurs n’ont jamais pris une goutte d’alcool de leur vie, mais ça ne les empêche pas d’être curieux envers ma passion. Un d’eux m’a posé deux questions qui peuvent sembler toute simple à premier abord: « Pourquoi tu aimes le vin? Et c’est quoi un bon vin pour toi? »

Parce que le vin, c’est un aliment délicieux. Un aliment, au même titre qu’une carotte, un steak ou un bon dessert. C’est à table que le vin prend tout son sens et, en dehors des contextes « artificiels » comme une dégustation technique ou une visite chez un producteur, c’est là que j’en tire le plus de plaisir. Un repas sans vin est comme une journée sans soleil

Parce que le vin, c’est le voyage. Rares sont les breuvages qui peuvent aussi bien transmettre le temps et le lieu précis d’où ils sont issus. On entend souvent dire qu’on ne fait pas de bon vin dans des endroits laids et mon expérience de voyage tend à accréditer cette hypothèse.

Rêve du soleil du Douro à Quinta do Bom Retiro. #douro14 #ramospinto

A post shared by jumarchand (@jumarchand) on

Ouvrir une bouteille, c’est se rendre virtuellement dans les terrasses sur les flancs du Douro, dans le brouillard matinal des collines piémontaises, sentir la chaleur qui gorge le raisin sicilien, regarder le lac Ontario depuis le Bench du Niagara ou Prince Edward County.

Neige sur les grappes de Cabernet Sauvignon chez Stratus
Neige sur les grappes de Cabernet Sauvignon chez Stratus

En plus, si c’est une région qu’on a déjà visité, ouvrir la bouteille de vin permet de se replonger brièvement dans ces souvenirs, de repartir vers le large pour pas mal moins cher qu’un billet d’avion.

La totale vient lorsque le vin réussit à exprimer tout le contexte d’où il vient. Non seulement le lieu géographique, mais aussi les conditions climatiques qui ont bercé le raisin et la marque culturelle de ceux qui ont transformé le raisin en vin. Le terroir qui ne veut peut-être pas dire grand-chose pour certains ou qui ne se relie pas à des concepts précis, mais le fait que le même raisin, cultivé en deux endroits sur la planète goûte systématiquement différent me fascine.

Mais, au-delà de tout ça, le vin c’est un moment de rencontre. Mon plus grand plaisir vinicole est d’ouvrir une bouteille qui m’est importante avec des amis qui vont l’apprécier à sa juste valeur (vous savez qui vous êtes!). Rencontre avec les producteurs, que ce soit en visite chez eux ou lors d’événements proches de la maison, merci d’être aussi disponibles et généreux.

C’est dans le partage que le vin prend tout son sens et sans ce partage, le plaisir ne peut jamais être entier.

One thought on “Pourquoi je bois du vin

Vous avez quelque chose à ajouter?