Arrivages CellierCompte-rendusImportations privéesProduits de spécialité

Marchesi Antinori: la marque de la tradition

Lorsqu’on est dans le business du vin depuis 1385 – 26 générations! – la tradition est un concept avec lequel on doit vivre à tous les jours. De la fondation de la maison  il y a plus de 600 ans jusqu’à nos jours, Antinori s’est forgé une place de choix dans l’échiquier vinicole mondial, tout en conservant son coeur fermement toscan.

Francesco Visani - Antinori
Francesco Visani – Antinori

Le sympathique Francesco Visani, responsable des clients privés chez la maison Antinori, était de passage à l’Échaudé à Québec pour faire découvrir la gamme de vins de la famille à un petit groupe de journalistes et de passionnés de vin, dont j’ai eu la chance de faire partie. Ainsi, pendant cette soirée pluvieuse d’automne, la chaleur toscane est arrivée parmi nous.

Depuis le quartier général de la maison à Florence, la famille possède 6 domaines en Toscane, dont les noms vous seront familiers: Tignanello, Guado al Tasso, Pian delle Vigne, Badia a Passignano, Peppoli. À ce coeur s’ajoute entre autres un domaine dans les Pouilles (Tormaresca), au Piémont (Prunotto), en Ombrie (Catello della Sela) et aussi quelques établissements dans le Nouveau Monde, en Californie, dans l’état de Washington et au Chili. Bref, la gamme produite est large et peut accommoder une grande variété de palais et de portefeuilles. De plus, chacun de ces domaines est géré de manière indépendante et élabore le vin selon les coutume locales: ce n’est pas la famille qui va imposer des manières de faire qui vont à l’encontre de ce qui s’est toujours fait sur place.

Le grand classique de la maison, depuis près de 100 ans est le Villa Antinori. Une valeur sûre année après année, autant dans sa version blanche que rouge, tellement qu’il a été choisi par les ambassades d’Italie comme leur vin officiel, à la grandeur de la planète. Au Québec, il est disponible régulièrement à la SAQ Dépôt, ce qui le rend 15% plus attrayant…! Servez-le en accompagnement d’une des premiers braisés de l’automne et il brillera à table.

Une partie des rouges de la soirée
Une partie des rouges de la soirée

Mon coup de coeur de la soirée va au Chianti Classico Riserva Marchese Antinori. Provenant des vignobles de Tignagnello, Badia a Passagiano et de Pèppoli, il a été ma surprise de la soirée et est le verre qui s’est vidé le plus vite au cours du repas. On est clairement en Italie, avec une acidité bien présente et les tanins un peu rustiques du sangiovese, avec une rondeur et une profondeur certaine apporté par le 10% de cabernet sauvignon qui complète l’assemblage. Pour 35$, il s’agit d’un excellent rapport qualité-prix, qui se bonifiera admirablement bien dans le temps.

Quant au Tignanello, le millésime 2012 dégusté est un véritable bébé, mais qui montre déjà sa grande classe. L’équilibre est là et la longueur en bouche est impressionnante. C’est toutefois avec une bouteille de 2001 (merci infiniment, M. Beauchemin!) qu’on mesure toute l’ampleur de ce que ce vin peut donner. Immense encore après 15 ans, droit et tout juste fondu, cette bouteille était spéciale et donne immédiatement le goût d’en mettre quelques unes de côté pour les enfants…

Finalement, si vous avez des bouteilles de Guado al Tasso 2011 en cave, laissez-les filer pour quelques années encore avant d’ouvrir votre première. Toute jeune, celle dégustée mettait beaucoup à l’avant plan le côté un peu vert du cabernet franc utilisé dans l’assemblage. Presque dérangeant au début, il s’est finalement bien intégré dans l’ensemble au fil de la soirée, ce qui laisse entrevoir des belles choses pour l’avenir.

Ce que j’en retiens de la soirée? Lorsqu’on fait du vin depuis si longtemps, on a certainement compris un peu comment ça marche. La preuve de tout ça est dans l’esprit typiquement italien qu’on retrouve dans chaque bouteille. Ouvrez en une (ou deux, ou trois!) et vous verrez bien!

Merci à Marie-Lou Vermette de Mark Anthony Brands pour l’invitation à la soirée.

Vous avez quelque chose à ajouter?