Calendrier de l'AventCellier

Calendrier de l’avent – Hatzidakis Assyrtiko Santorini

Mon calendrier de l’Avent m’offre l’occasion de revenir sur mon année vinicole, tout au long du mois de décembre. Les vins qui m’ont fait vibrer, tout au long de l’année.

La planète vin cette année a perdu un gros morceau en Haridimos Hatzidakis, un magicien nous provenant de Santorini, au centre de la mer Égée. Je n’ai pas eu la chance de croiser le personnage lors de ses visites au Québec, mais le portrait qu’en fait son importateur et ami Theo Diamantis d’Oenopole est touchant. Allez le lire, ça vaut la peine, c’est ici: https://oenopole.ca/boire-vrai/article/under-the-influence-september/

En jeunesse, c’est un vin qui possède une tension et une vivacité hors du commun. Les vignes, élevées en panier sur un sol volcanique particulièrement pauvre à un jet de pierre de l’océan, semblent puiser leur énergie de l’océan et du vent omniprésent. Les notes de citron sont bien mises de l’avant, mais l’ensemble est surtout dominé par une intense minéralité, presque saline. Sec sec sec, on a l’impression d’être sur place et de prendre une bonne mordée de rocher volcanique. Rares sont les vins où ce caractère est aussi présent. Il reste présentement 6 bouteilles du 2016 sur le site de la SAQ, probablement toutes des erreurs d’inventaire, mais ça vaut la peine d’essayer.

Vignes d'assyrtiko à Santorini (Photo: http://www.greece-is.com/)
Vignes d’assyrtiko à Santorini (Photo: http://www.greece-is.com/)

Là où l’Assyrtiko de Hatzidakis devient magique, c’est après quelques années de garde. Un 2012 ouvert cet été a montré tout un côté texturé et des notes mielleuses qui était difficilement discernables en jeunesse. Le vin a gagné en texture, en richesse et en longueur. Qu’est-ce que j’ai mangé ce soir-là? Je ne m’en souviens plus, mais je peux affirmer sans aucun doute que la star de la table était cette bouteille de vin grec, vinifié dans le fond d’un caveau fermé par un rideau de douche.

Vous avez quelque chose à ajouter?