Dégustation Cellier Espagne – Portugal, un avant-goût

Heureuse initiative de la SAQ, dans le cadre du prochain arrivage Cellier, une dégustation est organisée en primeur pour faire découvrir les vins qui seront en vente le lendemain.

Deux groupes sont organisés, et j’ai pu mettre la main sur la liste des vins que nous allons pouvoir déguster. Puisque l’arrivage de Cellier porte sur l’Espagne et le Portugal, tous les vins proviennent de ces deux pays.

Espagne

  • Blanc
    • Marqués de Cáceres 2006, rioja d.o.c.
    • Terras Gauda O Rosal 2006, rias-baixas d.o., Bodegas Terras Gauda
  • Rouge
    • Monastrell Altos de la Hoya 2005, jumilla d.o., Bodegas Olivares
    • Vilosell 2005, costers-del-segre d.o., Tomàs Cusiné
    • Monastrell HC Heredad Candela 2005, yecla d.o., Bodegas Señorio de Barahonda
    • Les Terrasses 2005, priorat d.o.c., Álvaro Palacios
    • Lealtanza Reserva 2001, rioja d.o.c., Bodegas Altanza

Portugal

  • Rouge
    • Flor de Crasto 2005, douro d.o.c., Quinta do Crasto
    • Cistus 2003, douro d.o.c., Quinta do Vale da Perdiz
    • Tinto da Ânfora Arraiolos 2005, vinho regional alentejano, Bacalhôa Vinhos
    • Pilheiros 2004, douro d.o.c., J & F Lurton
    • Post Scriptum de Chryseia 2005, douro d.o.c., Prats & Symington

Pour l’instant, seulement le Tinto da Anfora était sur notre liste préliminaire d’achat, on verra si le verdict changera après la dégustation…! Et comme les vins de l’Espagne et du Portugal offrent habituellement un bon rapport qualité/prix, j’ai l’impression qu’on verra quelques surprises!

Sinon, j’ai bien hâte de goûter au Lealtanza Reserva, dont j’aimerais bien que la bouteille trouve une place dans mon cellier. Mais bon, à 69$ la bouteille, on peut toujours rêver… Je vais me contenter de m’acheter une reproduction de Mirò à la place!

Trio Reserva, Concha y Toro, Casablanca valley, 2007

  	
Sauvignon blanc Trio Reserva Concha Toro Casablanca valley 2007
Source: SAQ

Bu le 2007 en fin de semaine dernière et ce vin est le premier à avoir goûté à la médecine de notre ami l’évier…

Bu tout d’abord en picnic (quand même assez froid, pas assez tiède pour que la température joue beaucoup), et on a tout de suite noté l’acidité de ce vin.

Premier commentaire, à la fois de ma blonde et le mien: “Oh boy, c’est acide ça…” Disons que ça nous rappellait L’Orpailleur bu au premier cours de vin de la SAQ…

Oui, on y trouve des notes de pamplemousses et d’oranges, mais l’acidité était tellement forte qu’elle nous empêchait tout appréciation du vin.

On l’a regoûté deux jours plus tard, avec du poisson grillé et bien qu’il s’en soit tiré légèrement mieux, il nous a presque donné l’impression de prendre une bonne cuillerée de jus de citron.

Will not buy again. (74 pts)

Etchart Cabernet Sauvignon Privado 2007

Etchart Cabernet Sauvignon Privado 2007
Source: SAQ

2007 Etchart Cabernet Sauvignon Privado – Argentina, Salta, Cafayate (5/12/2008)
– Couleur: vin rouge intense, à la limite du violacé.
– Au nez, on note tout de suite des fruits noirs (cassis?) ainsi que certaines notes épicées. Les fruits prennent vraiment toute la place lors de l’agitation.
– En bouche, on note une certaine acidité et des tannins assez présents. De manière générale, le vin ne fait pas dans la dentelle. Les fruits perçus au nez sont toujours présents en bouche, bien que le vin soit un peu court et s’estompe un peu trop rapidement.

Il s’agit d’un vin tout à fait Nouveau Monde, avec tout ce que ça peut comporter. Beaucoup de fruit, de couleur, mais un certain manque de finesse. Un vin fait pour éblouir, mais qui ne restera pas nécessairement pas gravé dans ma mémoire longtemps… (83 pts.)

Posted from CellarTracker