Cellier

5 vins pour 100$ (volume 2)

Pour ce second arrivage de vin pour les collègues, nous avons pu bénéficier d’une promotion à la SAQ qui donnait l’équivalent d’un rabais de 10% sur la commande. Encore une fois, le critère de sélection était le côté délicieux du vin ainsi que sa disponibilité sur SAQ.com en plus de 30 copies L’initiative a fait des nouveaux adeptes après le premier arrivage et la quantité disponible pour la commande est devenue un facteur limitatif…!

Anselmo Mendes Muros Antigos Alvarinho 2017

Le vinho verde a souvent mauvaise réputation, mais il ne faudrait pas que ce vin passe en-dessous de la table à cause de ça…! On est loin des vins pétillants et sans grand intérêt que la région nous offre en trop grand nombre. Ici, Anselmo Mendes, un des maîtres de la région, montre que l’alvarinho peut faire des très beaux vins de ce côté de la frontière avec l’Espagne. L’influence maritime n’est jamais bien loin dans cette région et ce vin ne fait pas exception.

Anselmo Mendes Muros Antigos Alvarinho
Anselmo Mendes Muros Antigos Alvarinho

Château Mourgues de Grès Galets Dorés 2017

Même si Costières-de-Nîmes se situe à l’extrême sud de la vallée du Rhône, c’est la plus fraîche, grâce à l’influence bénéfique de la mer Méditerranée. Ici, grenache blanc, roussane et vermentino s’allient pour créer un vin que je pensais initialement un peu plus « corpulent ». Or, cette fraîcheur de la région garde ce vin équilibré et délicieux. Avec la saison du crabe qui s’amorce, il sera un super bon compagnon à table.

GD Varja Monterustico Piemonte Rosso 2016

Il s’agit un vin que je recommande à l’aveugle, mais le pedigree de la maison GD Varja est suffisant pour passer la commande sans craintes de se tromper. Un assemblage de dolcetto, barbera et nebbiolo venant d’un producteur sérieux comme celui-ci ne peut que donner de bonnes surprises. Ma bouteille sera ouverte bientôt pour pouvoir en racheter rapidement si le vin est à la hauteur de mes attentes!

Monterustico Piemonte Rosso

Occhipinti SP68 2017

Parce qu’on n’a jamais trop de vin d’Arianna en cave. Figure de proue du monde du vin naturel en Italie (et un peu partout au monde, pour être franc), Arianna propose un vin juteux, débordant de fruit et qui viendra sans aucun doute changer votre perception des vins siciliens si vous êtes habitués à des Nero d’Avola du côté un peu plus lourdauds du spectre.

Occhipinti SP68 2017

A.A. Badenhorst The Curator 2017

Parce qu’il faut parfois des petits vins du mercredi soir, pas compliqués qui en donnent beaucoup pour notre argent, le Curator vient combler cette case. Assemblage principalement de cépages rhodaniens (granache, syrah, avec un peu de pinotage et de cinsault), c’est un vin qui ne se prend pas la tête, passera partout et ira bien avec les grillades sur le BBQ, si l’hiver peut finir par finir. Il s’agit d’une belle introduction aux vins d’Adi Badenhorst et vous poursuivrez avec joie vers son Sécateurs, The Drifter, Papegaai et le Family Red.

The Curator 2017

Une réflexion au sujet de « 5 vins pour 100$ (volume 2) »

Vous avez quelque chose à ajouter?