En bref

Secco-Bertani IGT Verona 2012

À l’est du lac de Garde se trouve la charmante région du Veneto, où on élabore les célèbres Amarones et Valpolicella. Plusieurs des domaines vinicoles qu’on y retrouve ont été fondés durant la période de l’Unification de l’Italie, à la fin du XIXe siècle et sont encore en activité aujourd’hui, ce qui imprègne les vins qui y sont produits d’une tradition presque difficile à nier.

Vignobles autour de Vérone (Source: Paul Arps, Flickr)
Vignobles autour de Vérone (Source: Paul Arps, Flickr)

C’est le cas de la maison Bertani, fondée en 1857 par les frères Giovan Battista et Gaetano Bertani, qui ont appris les techniques de viticulture d’un certain professeur Guyot (oui oui, celui-là même de la taille Guyot…). Depuis, la compagnie a grossi pour occuper 200 hectares de vignes au nord de Vérone, sans renier ses origines. Par exemple, l’emballage de leur Amarone est resté le même depuis plus de 60 ans, ce qui illustre bien le désir de continuité de la maison.

Secco-Bertani (Photo: SAQ.com)
Secco-Bertani (Photo: SAQ.com)

Le Secco-Bertani est un des vins classiques du domaine, produit presque depuis les débuts de la maison. Assemblage de Corvina (80%) et de Merlot (20%), on a dans le verre un vin de moyenne corpulence, qui, au-travers de son nez de fruits noirs, fait une belle place aux épices avec une petite touche fumée. En bouche, on reconnaît l’Italie avec l’acidité rafraîchissante qui garde le tout en équilibre avec les tanins et qui prend tout son sens à table.

Un bon vin passe-partout disponible un peu partout en province et qui offre une option de choix au sein du répertoire général de la SAQ.

Échantillon fourni par Société des Vins Fins.

Vous avez quelque chose à ajouter?