100 CépagesCompte-rendusImportations privées

Sortir des sentiers battus

Dans le monde, environ 70 pays produisent du vin, subdisvisés en des milliers de régions de production et d’appellations. Il arrive par contre que, par habitude et par confort, on reste cantonné dans les vins et producteurs qu’on connaît. C’est dans ces moments un peu pantouflards qu’il faut sortir des sentiers battus. C’est ce que j’ai fait en grande récemment en ouvrant une bouteille du 7 Fuentes 2008 des Îles Canaries.

Soagranorte 7 Fuentes - Un vin hors de l'ordinaire
Soagranorte 7 Fuentes – Un vin hors de l\’ordinaire

Découvert lors du premier événement Zoné Vin! au Quai des Cageux, en septembre dernier, on était en présence d’une curiosité à la table de l’agence Symbiose. Brève lecture de la fiche technique:

  • Un vin des Îles Canaries… (Ouuh, une nouvelle région espagnole!)
  • Composé de Listan Negro (90%), de Seguida de la Tintilla (7%) et de Listan Blanco (3%)… (Ouuh! Trois nouveaux cépages pour ma liste!)
  • Le petit vignoble de 9 hectares (!) est divisé en une dizaine de parcelles (!!) qui sont toutes vendangées manuellement et ensuite vinifiées séparément (!!!) dans des cuves inox et un court séjour en barriques pour environ le tiers du vin.
  • Le tout étant offert pour moins de 20$ (Ce producteur est un malade, comment fait-il ses frais?)

On aurait pu trouver un vin technologique, un peu maquillé et très moderne. Mais non! On est plutôt en présence d’un vin de geek, qui offre peu de points de repères avec notre bagage de connaissances.

La robe est pâle comme un beaujolais, le vin embaume les épices et les fruits rouges, un peu à la manière d’une syrah du Rhône, et on retrouve en bouche une bonne acidité et une trame solide, sans être agressive, comme plusieurs vins italiens. Au final, ça ressemble un peu au Marcillac ouvert précédemment: un vin de soif et de plaisir. Il m’en reste une en cave, qui ne résistera pas nécessairement très longtemps… Il faut simplement trouver le bon geek avec qui la partager!

2 réflexions au sujet de « Sortir des sentiers battus »

  1. Le prix des vins est ridiculement élevé au Québec…. il n’est pas rare de trouvé d’excellent vin vendu moins de 10 euros la bouteille! Les vignerons travaillent souvent énormément pour le prix qu’ils vendent leur bouteille!

  2. Comparer les prix directement au domaine (ou même dans la région de production) avec les prix au Québec est selon moi un non-sens et quelque chose qu’il faut éviter de faire autant que possible. Les conditions (transport, taxes, système de distribution du vin, etc.) sont trop différentes pour avoir des comparables.

    Mais oui, le vin européen est moins cher en Europe. Parfois par des grandes marges. J’invite les gens qui s’en offusquent de déménager dans ces régions de production et d’y établir leur famille.

Vous avez quelque chose à ajouter?