Déjà fini…

Eh oui, notre voyage tire déjà à sa fin. J’aurais bien pris une petite semaine de vacances de plus, mais notre vol part demain après-midi de l’aéroport de Vienne. On fait la « run de lait » Vienne – Frankfurt – Toronto – Québec, pour un retour à 12h40 dans la nuit de mercredi à jeudi.

Pour terminer en beauté, je vous propose une sélection de quelques bonnes photos, prises entre le 22 décembre et le 30 décembre. Je n’ai pas encore transféré les photos des derniers jours, il va falloir venir à notre soirée photo pour ça…! Ou si vous êtes gentils et un peu loin (je pense à toi, David…!), je vais en uploader quelques unes à mon retour au Canada. Entre temps, vous pouvez cliquer sur la photo pour la voir en plus grand format et obtenir quelques détails sur le sujet… 🙂

On notera que dans ces photos, il n’y a aucune retouches, bien que certaines en aurait besoin question de compenser le super temps gris qu’on a eu tout le long de notre voyage.

À bientôt! J’ai hâte de vous revoir…

Copycat!

Chez Julius Meinl

Plafond au KHM

Conversation

Et la lumière fut!

Saucisses et oignons

Wiener Schnitzel chez Figlmüller

Couleurs!

Argenterie sur Graben, Vienne

Parlement de Budapest

Opéra de Vienne

Tramway à Budapest

Geneviève devant le Danube

Première journée à Budapest

Bon, après une nuit de sommeil marquée par une sérieuse enguelade à l’étage d’en haut et un paquet de gars saoûls vers 2h30 du matin, je me suis remis de mon impression un peu plus ordinaire d’hier…

Ce matin, nous sommes allés directement vers les bains Gellért, situés à environ une quinzaine de minutes de marche de l’appartement. En fait, c’est presque directement en face de notre appartement, de l’autre côté du Danube. Au programme, bains thermaux dans un cadre Art Nouveau et Sécession. Si vous êtes allés sur le lien dans mon post précédent, vous avez une petite idée du décor… 🙂 Sinon, voici des super photos pour vous convaincre que ce n’est pas désagréable de baigner dans des bains thermaux à 38 oC, 36oC ainsi que faire quelques brasses dans la piscine (qui elle est probablement autour de 82-85 oF). De plus, l’eau sulfureuse des sources thermales de Budapest est réputée pour posséder des vertus thérapeutiques… Très agréable…!

Ensuite, marche vers le parlement dans le but d’en effectuer la visiter. Lorsque nous sommes arrivés sur place, tous les billets pour les visites de la journée avaient été vendus. Il va donc falloir se pointer demain matin autour de 8h00 du matin dans le but d’obtenir une place. Donc, au programme demain… Visite du Parlement! 🙂

L’après-midi a été passé au Musée National Hongrois, se concentrant principalement sur l’art hongrois (!). Sympathique musée surtout que l’entrée aux collections permanentes est gratuit. Pas de Renoir, de Monet ou de Raphaël, mais tout de même quelques beaux tableaux.

De retour ensuite à l’appartement pour relaxer un peu, souper, écrire ce message et se reposer. Puisque demain on doit se lever tôt pour avoir des billets pour le Parlement, ce soir est passé tranquillement dans la chambre. Aussi tranquille que l’on peut être avec des p’tits murs en cartron et une famille bien « vocale » dans l’appartement d’à côté… Ils parlent fort comme des Italiens, mais dans une langue qu’on ne comprend pas… 🙂 Pas grave, quand le petit s’est mis à dormir hier, on a pu dormir nous aussi….

Demain, au programme: visite du Parlement, si on réussit à avoir de la place. Dépendemment notre visite est à quelle heure, on risque d’aller dans un autre complexe de bains, celui de Széchenyi. Aux dernières nouvelles, leur piscine extérieure devrait être ouverte. On devrait survivre, l’eau de la piscine est à 38oC. Sinon, visite de quelques églises et marche dans le ville devraient constituer la majorité de notre journée, surtout dans la partie de Buda que l’on a pas fait encore. .

On a réussi à obtenir des billets pour l’Opéra de Budapest, pour environ 40 fois moins que ce qu’on a payé pour celui de Vienne (et avec des places relativement comparables). Nous allons donc voir les « Nozze di Figraro », composées par un certain W. A. Mozart, un jeune compositeur pas très connu… 🙂 On sera donc en mesure de comparer les deux opéras… Compte rendu au retour…!

Question température, ici Geneviève trouve qu’il fait frette. Dans mon cas, je trouve que c’est simplement froid, un peu plus froid qu’à Vienne, mais rien de spectaculaire. C’est assez humide par contre et ça ajoute à la sensation de froid. Il fait quand même moins froid qu’au Québec… 🙂 Il y a un peu de neige par terre dans les parcs à Budapest, mais encore une fois, jamais comme ce qu’on connaît présentement au Québec… Toutefois, je n’ai pas vu le soleil depuis que j’ai atterri sous le voile nuageux de Vienne. Ne vous fiez surtout pas aux « prédictions » de Météomedia. Ici, il fait nuageux, d’un gros voile épais. À Budapest, le couvert nuageux est tellement bas qu’il se mêle au brouillard. On se croirait dans les caricatures de Londres à certains moments…

Plus que deux jours à Budapest, un à Vienne et c’est ensuite le (déjà !!) retour vers le Québec. Je prendrais bien encore une petite semaine de vacances, moi…

Julien

Arrivée à Budapest

Bonjour bonjour!

Je vous écris à partir d’une connexion internet qui traîne à l’appartement… Y’a quelqu’un qui n’a pas sécurisé son réseau. En plus, c’est la meilleure connexion de tout le voyage (incluant l’escale en Italie de Geneviève. Et on compte les places où on a payé pour avec internet…!

Nous avons quitté Vienne ce matin en direction de Budapest. Après un trois heures de train qui s’est passé assez rapidement, on arrive dans la capitale hongroise.

Première constatation, ça ne sera pas facile d’apprendre un peu de hongrois. Sérieusement, ça ressemble strictement à rien de connu. Je n’ai aucune bases sur lesquelles me fier. Il faut dire que c’est une des seules langes non indo-européennes en Europe; elle s’apparente plus aux langues scandinaves (!) et, selon notre guide de voyage, au finlandais en particulier (!!). Nos notions de finlandais et/ou de hongrois étant nulles, on tente de se faire comprendre en anglais.

Première mésaventure, on a eu une amende dans le métro… 🙁 Apparemment, lorsqu’on fait un transfert entre deux lignes de métro à Budapest, il faut avoir acheté un billet valable pour un transfert. Demander seulement « one ticket please » ne suffit pas. J’étais en beau #@$%@#$%@#$ lorsque je me suis fait annoncer ça par un contrôleur, qui nous a joyeusement soulagé de 9000 Ft (l’équivalent de 40 euros pour moi et Geneviève). J’en suis encore un peu frustré…

Le reste de la ville semble bien. Notre appart est particulièrement bien situé, quoique un peu… « rustique ». Disons que je vais particulièrement apprécier tomber dans notre super hôtel 5 étoiles…

Plus de détails et de photos demain. La connexion sans-fil devrait être encore présente, alors je vais en profiter puisqu’elle semble bonne…! Au programme demain, bains Gellért et visite du parlement. La ville de Budapest semble ouverte entre Noël et le jour de l’an, on compte bien en profiter!

En attendant, on pense fort à vous à Québec…!

Julien