Mes 10 épisodes préférés de I’ll Drink to That!

C’est au contact de ceux qui travaillent dans le milieu qu’on apprend le plus sur le merveilleux monde du vin. Or, les occasions qu’a le commun des mortels de passer une heure ou plus en conversation avec un acteur majeur de l’industrie sont rarissimes. C’est pourquoi j’apprécie autant la baladodiffusion I’ll Drink to That, une série d’entretiens en profondeur menée par Levi Dalton, un ancien top sommelier new-yorkais, qui roule sa bosse depuis près de 5 ans.

Faire la liste de mes 10 épisodes préférés parmi les 422 qui composent le corpus de la balado à ce jour est un exercice délicat et personnel, mais je m’y lance quand même, sans ordre particulier!

  • Paul Grieco raconte son histoire de petit gars de Toronto, qui a grandi dans le restaurant italien de ses parents pour devenir un amoureux du monde de la restauration Il raconte ensuite son passage vers New York, et les rencontres marquantes qu’il va y faire, dont Danny Meyer (un autre épisode particulièrement intéressant). Il va éventuellement fonder le bar à vin Terroir, un établissement qui a fait sa marque dans la Grosse Pomme. Un épisode coloré, vivant, sans retenue.
  • Aubert de Villaine se passe de présentation. Régisseur du Domaine de la Romanée-Conti, il produit ce que beaucoup considèrent être le plus grand vin sur la planète. On a ici une rare incursion derrière les portes d’un domaine qui en fait rêver plus d’un.
  • Écouter cet entretien d’une heure en compagnie de Serge Hochar, du mythique château Musar dans la vallée de la Bekka au Liban, vous donnera le goût de valider si les vins sont à la hauteur du personnage, c’est-à-dire plus grand que nature. Ayant récemment retrouvé les bonnes grâces de la SAQ, il faut faire toutefois vite pour en ajouter à sa cave.
  • Avec Fred Merwarth, vigneron chez Hermann J. Wiemer dans la région des Finger Lakes, dans l’état de New York, on jette un oeil sur un aspect assez rare sur un pan crucial de l’industrie vinicole, celui des pépinières spécialiséesdans les vignes. En plus de vinifier de grands rieslings, ils fournissent des vignes à la grandeur des États-Unis pour ceux qui veulent démarrer, agrandir ou replanter leur vignoble.
  • Grande dame de Barolo, Maria Teresa Mascarello poursuit dans la lignée de son père, le mythique Bartolo Mascarello. Elle sort rarement de sa tanière (où le téléphone est une addition quand même récente!) et ses vins sont particulièrement difficiles à trouver, mais cet entretien offre une rare incursion dans un des domaines à l’avant-plan du courant traditionaliste à Barolo.
  • Hugh Johnson est un monument du monde du vin britannique (et même mondial) et offre ici une superbe rétrospective du monde du vin au cours de la deuxième moitié du vingtième siècle, en parallèle avec son propre parcours et un humour typiquement britannique.
  • Jean-Louis Chave fait sur la colline de l’Hermitage parmi les vins les plus prisés. Il discute entre autres de l’importance de l’assemblage, spécifiquement dans le contexte d’Hermitage et est persuadé que c’est dans l’assemblage des différentes parcelles que la vraie nature de ce terroir se révèle. On y apprend aussi que depuis le 15e siècle, les propriétaires du domaine se sont toujours appelés Jean, Louis ou une variation sur ce thème. L’exception? Son père Gérard, nommé ainsi parce que sa grand-mère était tannée de cette tradition et la trouvait un peu stupide…!
  • Peu connue du grand public, Carole Meredith qui enseigne à UC Davis, raconte entre autres sa quête pour trouver la vraie origine du Zinfandel, qui la poussera jusqu’en Croatie. Un récit passionnant qui allie science et vin.
  • Ian D’Agata est une bible d’information sur le vin italien et sur ses cépages autochtones. Il offre ici une exploration particulièrement détaillée de Barolo et Barbaresco, commune par commune et saura étancher la soif de connaissance de même les plus geeks déjà férus de Piedmont.
  • Hardy Wallace fait partie du club sélect des invités qui sont venus deux fois au micro de Levi Dalton, à quelques années d’intervalle. Il est passionnant d’écouter les deux entrevues en rafale, permettant ainsi de voir toute l’évolution de sa démarche avec le mourvèdre en Californie et comment il peut en tirer autant de finesse et d’élégance.

Explorez vous-même la liste complète des épisodes sur le site du podcast ou, si vous voulez vous plonger à fond dans une région, consultez les listes de lectures thématiques, qui regroupent plusieurs épisodes autour d’un même thème.

Si vous voulez apprendre sur le monde du vin, c’est par ici que ça se passe!

Vous avez quelque chose à ajouter?